Retour

Du neuf pour le chômage temporaire lié au Coronavirus

Du neuf pour le chômage temporaire lié au Coronavirus

Hier soir, les interlocuteurs sociaux ont rencontré le Gouvernement. Un premier pas a été franchi afin de garantir un revenu décent pour les travailleurs ; Très tôt la FGTB avai alerté sur le fait que les travailleurs ne pouvaient pas être les oubliés des mesures gouvernementales ;

Aujourd’hui le gouvernement a accepté de faire un premier pas dans la bonne direction.

Il a été convenu que :

  • Traiter toutes les demandes liées à la pandémie de Covid-19 comme relevant du chômage pour force majeure.
  • Avec une couverture à hauteur de 70% du salaire journalier plafonné (2.754,76 €) et un complément journalier qui devrait être de 5.63 euros.
  • L’augmentation déjà obtenue du pourcentage d’indemnisation en cas de chômage temporaire, de 65 à 70% du salaire brut plafonné est également étendue aux minima. Cela signifie une augmentation du montant journalier minimum de 51,62 à 55,59 euros (ou de 1445,36 euros sur une base mensuelle).
  • Les conditions d’admissibilité pour chômage économique introduites au 1er octobre 2016 sont supprimées. Cela signifie qu’à titre exceptionnel, une personne dont l’occupation n’est pas encore assez longue pour ouvrir le droit aux allocations de chômage, y aura quand même droit.
  • Ces journées de chômage pour force majeure seront assimilées pour le calcul des vacances annuelles.