Retour

FAQ COVID-19 | Divers

FAQ COVID-19 | Divers

Toutes les réponses à vos questions sur des sujets divers en lien avec le coronavirus : demandes de l'employeur, validité des chèques papier et électroniques, travail agricole et horticole, aide sociale...

1. Doit-on indiquer lequel de mes collègues présente des symptômes ou est infecté ?

Non. Un employeur ne peut divulguer le nom des personnes concernées. L’employeur doit informer les autres travailleurs sans divulguer de noms.

2. Un employeur peut-il obliger ses travailleurs à remplir un questionnaire médical ou un questionnaire sur les voyages récents ?

L'employeur ne peut pas obliger les travailleurs à remplir ces questionnaires.

Il appartient au médecin du travail de surveiller les travailleurs qui, selon l'auteur, ont été exposés ou présentent les symptômes du coronavirus. Le médecin du travail est tenu au secret professionnel.

3. J'ai encore des éco-chèques, chèques-repas, chèques-cadeaux, sportifs ou culturels dont la validité est sur le point d'expirer. Peut-on faire quelque chose à ce sujet ?

Les interlocuteurs sociaux ont conclu, au sein du Conseil National du Travail, un accord visant à prolonger la validité de tous les chèques papier et électroniques (chèques-repas, éco-chèques, chèques-cadeaux), qui expirent en mars, avril, mai et juin 2020, de 6 mois à compter de la date d'expiration de ces chèques. 

La date d'expiration des chèques sport/culture soit reportée du 30 septembre au 31 décembre 2020. Elle a également été ajustée conformément à la réglementation. Vous recevrez un message de l'émetteur des chèques.

4. Quelles sont les mesures en termes de travail occasionnel et saisonnier dans le secteur agricole et horticole ?

Pour l'année 2020, tous les quotas maximaux seront doublés :

  • L'horticulture passe de 65 à 130 jours ;
  • La culture de la chicorée et des champignons passe de 100 à 200 jours ;
  • L'agriculture passe de 30 à 60 jours.

5. Quelles sont les mesures en ce qui concerne l'emploi temporaire dans le secteur agricole, forestier et horticole ?

Salariés en chômage temporaire : pour la période du 1er avril 2020 au 31 octobre 2020, le gouvernement prévoit un régime spécial pour les chômeurs temporaires et les employés de SWT qui souhaitent (re)commencer à travailler dans l'agriculture, l'horticulture ou la sylviculture (JC 144-145-146) . Le régime s'applique également aux salariés qui sont employés dans ces secteurs via une agence de travail temporaire. Les travailleurs concernés peuvent conserver 75% de leur allocation de chômage temporaire en plus de leur salaire.

6. Ai-je droit à la prime temporaire pour les bénéficiaires de l'aide sociale? Vous avez droit à la prime si vous avez droit à l'une des prestations d'aide sociale suivantes:

• un revenu garanti pour les personnes âgées;

• une garantie de revenu pour les personnes âgées;

• une allocation d'intégration et / ou une allocation pour les personnes handicapées;

• un salaire décent

• une aide équivalente au salaire vital.

La prime s'élève à 50 € par mois et est attribuée pour les mois de juillet à décembre 2020.