Retour

La FGTB mobilisée

La FGTB mobilisée pour réclamer une révision de la loi sur les salaires

Ce vendredi 24 septembre, la FGTB organisait une manifestation nationale à Bruxelles afin de réclamer une révision en profondeur de la loi qui fixe la marge salariale (loi de 1996). Cette loi bloque toute augmentation significative des salaires. 15.000 militantes et militants ont répondu à l’appel.

La loi qui fixe la marge salariale (dite loi de 1996) empêche les syndicats de négocier la part qui revient légitimement aux salaires des travailleuses et travailleurs.

Elle bloque toute augmentation significative, soi-disant pour préserver la compétitivité des entreprises belges… Par contre, elle n’empêche pas les dividendes de s’envoler. Certaines entreprises distribuent des milliards à leurs actionnaires, en pleine pandémie.

Ce sont pourtant les salaires qui font vivre la population, l’économie, la sécurité sociale, les services publics...

Cette loi est totalement déconnectée de la réalité socio-économique. Si on ne change rien, la marge frôlera toujours le ZÉRO dans les années à venir. Dans l’intérêt de qui ?

La FGTB demande une révision en profondeur de la loi pour pouvoir à nouveau négocier des augmentations salariales décentes. Sans cela, plus aucun accord interprofessionnel (AIP) ne sera possible.