Retour

Motion de solidarité de la FGTB à l’égard des travailleurs de chez Brink’s

Motion de solidarité de la FGTB à l'égard des travailleurs de chez Brink's

 

Sous prétexte d’une situation financière difficile, la direction de Brink’s veut faire passer tous les transporteurs de fonds d’un statut d’employé à un statut d’ouvrier.


Pour la FGTB, cette tentative de diminuer les préavis des travailleurs de façon à faciliter un éventuel licenciement futur est tout à fait inacceptable.
A cet égard, la FGTB ne peut tolérer les actions d’intimidation des employeurs exercées individuellement sur leurs employés pour les « inviter » à changer de statut.


Les problèmes financiers de Brink’s Belgium ne découlent pas du statut des employés mais bien d’une gestion chaotique de l’entreprise depuis plusieurs années. De sérieux problèmes opérationnels (les heures supplémentaires structurelles, des feuilles de route irréalistes), le manque de matériel de qualité ainsi que l’absence d’une véritable politique commerciale jouent en la défaveur du groupe depuis longtemps et ont déjà été dénoncés à de nombreuses reprises par les délégués FGTB.


En outre, proposer aujourd’hui une telle remise en cause du statut de ces travailleurs, c’est aussi hypothéquer la concertation interprofessionnelle sur l’harmonisation des statuts ouvriers et employés.


L’ensemble de la FGTB continuera à défendre la dignité des transporteurs de fonds et tient à témoigner toute sa solidarité aux 500 travailleurs de chez Brink’s dont les droits sont bafoués.


Enfin, la FGTB s’excuse pour les désagréments causés aux citoyens et allocataires sociaux qui auraient à pâtir de cette situation de blocage des transports de fonds.