Retour

Nous voulons à nouveau une marge de négociation

Nous voulons à nouveau une marge de négociation

Le carcan de 0,4% rend toute négociation salariale impossible ! Les travailleuses et travailleurs méritent un accord équilibré.

La loi sur les salaires de 1996 – durcie en 2017 – fixe l’évolution des salaires. Cette loi est totalement déconnectée de la réalité !

Il est évident que la Covid-19 a eu un impact sur la vie économique. Toutefois, certains secteurs ont enregistré de bonnes performances et réalisé de gros bénéfices. D’autres se redressent.

Une marge disponible de 0,4% pour l’augmentation des salaires serait une « aumône » :

  • 13€ brut/mois pour le salaire médian ;
  • 6€ brut/mois pour le salaire minimum ;
  • 9€ brut/mois pour beaucoup de fonctions essentielles.
    Après les applaudissements, la gifle !

Nous voulons une marge indicative pour retrouver la liberté de négocier de meilleurs salaires.

Le gouvernement De Croo doit veiller à relancer les négociations salariales sur des bases sérieuses car la FGTB, la CSC et la CGSLB souhaitent conclure un accord interprofessionnel (AIP) qui respecte les travailleuses et les travailleurs. Ce respect fait défaut actuellement.