Retour

Pas de développement durable sans droits sociaux

Pas de développement durable sans droits sociaux

 

La gestion durable des forêts passe aussi par le respect des travailleurs, des conditions de salaire et de travail décentes, et un environnement de travail sûr.

 

En bref

La gestion durable des forêts est d’une importance primordiale pour notre environnement, mais aussi pour le bien-être de millions de personnes qui vivent de l’exploitation forestière et de la transformation du bois.

 

C’est dans ce but que FSC et PEFC octroient un label au bois et aux produits issus du bois. Cette étiquette garantit qu’ils sont issus de la gestion durable des forêts, économiquement responsable et respectueuse des droits sociaux des travailleurs.

 

La Centrale Générale de la FGTB vient de signer une charte qui entérine un accord avec FSC et PEFC pour contribuer à la gestion durable des forêts.


En savoir +

La gestion durable des forêts commence dans les forêts mêmes. Elle passe par la lutte contre la déforestation et la coupe de bois illégale. Chaque année, ce sont des millions d’hectares de forêt qui disparaissent, principalement dans les forêts tropicales. On note malgré tout un changement, même s’il est bien trop lent. Des efforts sont déployés afin d’extraire du bois de la forêt sans la détruire, en effectuant des coupes sélectives et en assurant des programmes de plantation.

 

De la forêt jusqu’aux rayons des magasins

Mais la gestion durable des forêts va plus loin. Toute la chaîne du bois doit être contrôlée. Il faut s’assurer que le transport et le commerce soient effectués avec du bois d’origine correcte. Cela vaut aussi pour les entreprises de transformation du bois. Et l’utilisateur final doit pouvoir s’assurer que son papier, ses meubles ou ses fenêtres et poutres en bois proviennent de forêts correctement gérées. Ce n’est que lorsque toute la chaîne est bien contrôlée, depuis la forêt jusque dans les rayons des magasins, que l’exploitation sauvage et illégale des forêts peut être stoppée.

 

Mais il ne faut pas seulement prendre soin des arbres et des forêts. Il faut également prendre soin des personnes qui en vivent. La gestion durable des forêts passe aussi par le respect des travailleurs, des conditions de salaire et de travail décentes, et un environnement de travail sûr.

 

Deux labels qui comptent : FSC et PEFC

C’est dans ce but que deux organisations internationales, également actives dans notre pays, mobilisent leurs efforts : FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Program for the Endorsement of Forest Certification Schemes). Toutes deux sont composés de représentants du monde socio-économique et de mouvements environnementaux. La Centrale Générale de la FGTB est active dans ces deux organisations.


FSC et PEFC octroient un label au bois et aux produits issus du bois. Cette étiquette garantit qu’ils sont issus de la gestion durable des forêts, économiquement responsable et respectueuse des droits sociaux des travailleurs. Ce label est accordé par des contrôleurs indépendants. En tant qu’utilisateur final, vous le trouvez sur le meuble ou sur le papier que vous achetez, mais aussi dans les entreprises de transformation du bois. Nous pouvons donc tous y prêter attention.

 

La Centrale Générale de la FGTB signe une charte

Et c’est exactement sur ça que porte la charte signée par la Centrale Générale de la FGTB. Elle entérine un accord avec FSC et PEFC pour contribuer à la gestion durable des forêts. Ce qui signifie que la centrale n’achète que des produits étiquetés de ces labels, que ce soit du papier, des meubles ou des matériaux de construction. Cela signifie également que tout le personnel de la centrale utilise les produits issus du bois de façon judicieuse. Ce qui concerne principalement le papier, bien évidemment. Pas de tirages de publications excessives, pas d’impression inutile de documents électroniques. Chaque geste compte.