Retour

Ryan Air : dumping social et concurrence déloyale

Ryan Air : dumping social et concurrence déloyale

Ryan Air : dumping social et concurrence déloyale

 

Ryan Air occupe son personnel sous statut irlandais, ce qui implique des cotisations sociales et fiscales nettement plus basses qu’en Belgique.


Le cas Ryan Air est emblématique du marché unique qui met en concurrence les Etats sur leurs taux d’imposition et de cotisations sociales. S’ajoute à cela, les règles de droit international privé qui permettent, dans une certaine limite, de « choisir » le droit applicable aux relations de travail.


Brussels Airlines a raison de dénoncer la situation mais la réponse ne consiste pas à s’aligner sur les pratiques de Ryan Air mais bien d’y mettre fin. A ce sujet, des procédures judiciaires en cours devraient à terme condamner ces agissements.
Par ailleurs les pratiques antisyndicales de Ryan Air viennent d’être condamnées par le Comité de la liberté syndicale de l’OIT suite à une plainte déposée par les syndicats irlandais.


En effet, Ryan Air avait proposé à ses pilotes de prendre en charge le coût de leur formation à condition de ne pas être contrainte de traiter avec le syndicat des pilotes durant les cinq années suivantes. Leur idée était aussi de créer à la place un conseil représentatif des employés pour discuter avec les travailleurs dans une instance non syndicale.