Retour

Situation des sans-papiers : pour un sursaut d’humanité des politiques !

Situation des sans-papiers : pour un sursaut d’humanité des politiques !

Demain à 11h, 28.000 pétitions seront remises au Secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration.

Adresse : Rue Lambermont 2 - 1000 Bruxelles

La Campagne We are Belgium too, lancée le 11 mars par Sans-papiers TV et soutenue par 112 organisations, a récolté près de 28.000 signatures. Avec cette campagne, les citoyens et les citoyennes du Nord et du Sud du pays ont marqué leur solidarité envers les personnes sans-papiers pour soutenir leurs revendications et donner un signal fort au gouvernement et au secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Sammy Mahdi.

Malgré la mobilisation de la société civile, des académiques, des étudiants et des syndicats (récolte des signatures pour la pétition, actions dans les petites et les grandes villes du pays, conférence de presse), le gouvernement reste sourd à la catastrophe humanitaire qui est en train de se produire en plein cœur de notre pays.

Trouver une réponse juste, durable, humaine est urgent.  Eviter la mort de personnes sans-papiers en grève de la faim depuis plus d’un mois ainsi qu’améliorer le sort de celles et ceux qui vivent depuis des années sur notre territoire est un devoir.

Ces personnes sont les victimes d’une mauvaise gestion des politiques migratoires de notre pays depuis des années.

C’est une priorité politique, une question de justice sociale, qui interpelle la responsabilité du gouvernement et en priorité celle du secrétaire d’État en charge de l’Asile et la Migration.

C’est la raison pour laquelle ce mercredi 30 juin à 11h00, nous déposerons symboliquement les 28.000 pétitions à Sammy Mahdi. Nous insisterons pour que le Gouvernement Vivaldi mette en œuvre les propositions qui sont sur la table du Parlement: des critères clairs et permanents de régularisation dans la loi de 1980 avec la création d’une commission indépendante.

La délégation sera composée de représentants de la CSC /MOC, de la FGTB, du CIRE, de Pax Christi Vlaanderen et de la Coordination des Sans-papiers.

Nous invitons tous les responsables politiques à dépasser leurs différences et à se réunir autour d’une Conférence interministérielle, dans l’urgence, pour les personnes sans-papiers qui, depuis un an et demi de pandémie, vivent dans une fragilité accrue malgré leurs attaches durables en Belgique. 

Finissons-en avec cette indifférence du gouvernement, insupportable pour les citoyen.ne.s, parce que ce combat est celui de l’humanité, de la solidarité et du respect de l’État de droit.