Retour

Sommet sur le climat de Cancun: une nouvelle chance d'accord?

Sommet sur le Climat de Cancun: une nouvelle chance d'accord?

 

Le 29 novembre s’ouvre la 16ème Conférence des Nations Unies sur le Climat.

Après l’échec de Copenhague en 2009, les syndicats, dont la FGTB, continuent à revendiquer une transition juste, une transition qui respecte l’environnement et la justice sociale.

 

Il y a un an, beaucoup d’espoir avait été placé dans la Conférence sur le Climat des Nations Unies à Copenhague.

 

Cette conférence s’est conclue sur une énorme déception. Déception devant les divergences de point de vue et l’incapacité des gouvernements à conclure un accord pour donner un cadre et une régulation aux émissions de CO2 au niveau mondial après 2012 (fin du Protocole de Kyoto).

 

A cette occasion, les syndicats du monde entier, dont la FGTB, avait réclamé une Transition juste. Pour les syndicats, il est en effet indispensable d’organiser aujourd’hui la transition inéluctable vers le monde de demain ; une transition vers un plus grand respect de l’environnement et une plus grande justice sociale.

 

Au yeux des syndicats, cette transition doit être accompagnée d’une politique industrielle durable, coordonnée et cohérente, de la création d’emplois verts et décents, de programmes de formation adéquats et d'investissements financiers conséquents.

 

Cela implique aussi de stimuler la recherche et le développement ou encore de garantir une protection sociale forte aux travailleurs et allocataires sociaux. Une transition qui ne fasse pas des travailleurs les victimes des changements climatiques.

 

Le 29 novembre 2010 débuteront de nouvelles négociations au Mexique. Il semble déjà acquis qu’un accord global, juridiquement contraignant ne sera pas conclu lors de ces négociations. Au mieux, une série d’avancées sur certains éléments, au pire, un statu quo. L’accord tant attendu ne devrait aboutir que l’année prochaine.

 

Pourtant, l’heure tourne. Le changement climatique est une réalité. Les travailleurs ont besoin de savoir que le prochain accord comportera un volet social fort qui garantira la transition juste vers une société bas carbone.

 

La FGTB sera présente lors de ces prochaines négociations et veillera au maintien de ce volet dans le projet d’accord.