Retour

Syndicat rime avec climat !

Syndicat rime avec climat

 

La FGTB collabore à l’élaboration d’un guide vert européen. Cet outil permettra d’impliquer les délégués syndicaux dans les questions liées au développement durable et aux changements climatiques.

 

Europe 2020

En 2010, l’Union européenne a adopté la stratégie Europe 2020, une stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive pour la décennie à venir.


La stratégie Europe 2020 met l’accent sur la croissance verte et souligne l’importance de créer des emplois durables, bien rémunérés et à haute valeur ajoutée.


Concrètement, l'Union européenne a fixé cinq objectifs ambitieux à atteindre d'ici 2020 en matière d'emploi, d'innovation, d'éducation, d'inclusion sociale et d'énergie (ainsi que de lutte contre le changement climatique). Les travailleurs de toute l’Europe sont donc directement concernés par cette stratégie à plus d’un titre.

 

Du vert, aussi dans les entreprises

Les syndicats ont un rôle essentiel dans le dialogue social et le développement industriel. Ils doivent à la fois informer les travailleurs sur les enjeux liés aux politiques climatiques et environnementales, mais aussi mettre en oeuvre les politiques climatiques au sein des entreprises.


Depuis septembre 2011, et jusqu’en septembre 2012, la FGTB participe à un projet européen dont l’objectif est d’augmenter l’implication des travailleurs et de leurs représentants dans le développement et l’implémentation de politiques environnementales au travail.


Concrètement, la FGTB et d'autres syndicats rédigent actuellement un guide européen destiné aux délégués afin de les informer sur les obligations des entreprises et les droits des travailleurs en matière de développement durable, et de leur présenter des exemples concrets de bonnes pratiques en matière de protection de l’environnement, de lutte contre les changements climatiques et d’intégration du développement durable dans les entreprises.


Ce projet est réalisé en collaboration avec 6 autres syndicats européens (CISL - Italie, DGB - Allemagne, TUC - Grande Bretagne, PODKREPA - Bulgarie, EKA - Grèce, CFDT - France), avec le soutien de la Confédération européenne des syndicats (CES) et la participation financière de la Commission européenne.