Retour

Une facture santé allégée ?

Une facture santé allégée ?

 

Un mal de dos qui ne vous lâche pas, des problèmes récurrents d’estomac, les enfants qui défilent chez le docteur ou une grosse déprime, ça n’arrive pas tous les jours mais quand ça arrive, le portefeuille trinque...

 

En bref

Vous ne roulez pas sur l’or? Vous pouvez économiser sur votre facture santé ! Comment? Tout simplement en faisant valoir vos droits.

Si vous êtes au chômage, pensionné ou si votre salaire n’est pas mirobolant, vous pouvez alléger vos incontournables dépenses de santé et celles de votre famille grâce au remboursement préférentiel. Vous devez simplement demander à votre mutuelle de vérifier si vous avez droit à l’intervention majorée dans le remboursement des frais médicaux.

 

En savoir +

Quels avantages ? 

Sous certaines conditions, notamment de revenu, vous pouvez obtenir le statut BIM ou OMNIO et bénéficier ainsi d’un remboursement préférentiel des dépenses de santé, médecin, kiné, dentiste, médicaments, hospitalisation.

Sans parler d’autres avantages financiers - à vérifier au cas par cas - mais qui peuvent comprendre :

  • des réductions sur les tarifs des transports en commun (SNCB, TEC, STIB, De Lijn) ;
  • un accès au fonds social mazout ;
  • une exonération de la redevance radio télévision ;
  • une exonération de la taxe régionale bruxelloise ;
  • une réduction de la redevance par certaines sociétés de télédistribution ;
  • dans certaines communes : gratuité des sacs poubelles ou réduction sur la taxe immondices.


Et vous? Y avez-vous droit?

Actuellement on peut bénéficier de l’intervention majorée dans deux cas de figure :

  • soit sur base du statut en matière de sécurité sociale et sous condition de revenus : veuve, invalide, pensionné, orphelin, chômeur de longue durée, handicapé, famille monoparentale. C’est le statut BIM. On a droit au BIM si les revenus annuels (en l’occurrence 2012) du titulaire ne dépassent pas 16.965,47 euros + 3.140,77 euros par personne à charge. 
     
  • soit uniquement sur base de l’ensemble des revenus du ménage, c’est-à-dire de toutes les personnes habitant sous le même toit, si les revenus annuels (en l’occurrence 2012) ne dépassent pas 16.306,86 euros + 3.018,84 euros par personne à charge. C’est le statut OMNIO. On peut l’obtenir sous ces conditions même si on travaille.

Dans les deux cas, il est tenu compte du revenu cadastral s’il dépasse 1.250 euros + 208 par personne à charge.

 

Vers un statut unique

Dès le 1er janvier 2014, les deux statuts seront fusionnés. Dans les faits cela ne changera pas grand-chose car le droit sera ouvert :

  • soit automatiquement, en fonction du statut (pensionnés, invalide, etc.), sur base du revenu du mois précédent avec vérification des conditions l’année suivante, comme pour le statut BIM ;
     
  • soit sur base du revenu annuel comme pour le statut OMNIO.

La différence est que dès 2015 l’administration fiscale va collaborer avec l’INAMI qui informera à son tour les mutuelles pour détecter plus facilement et avertir les bénéficiaires de ces statuts.