Tous les thèmes

Actualités

La FGTB Fédérale solidaire avec les camarades D’Ieteren

Les travailleurs et travailleuses D'Ieteren - importateur et distributeur de voitures - sont en grève depuis deux semaines. La direction a annoncé une réduction des salaires et des conditions de travail qui vont toucher pas moins de 381 travailleurs.

Rassemblement solidaire avec les 17 syndicalistes condamnés par la justice

Le 19 octobre 2015, les travailleurs de la FGTB étaient en action contre les mesures d'austérité du Gouvernement Michel donnant lieu à des perturbations sur l’autoroute à hauteur du viaduc de Cheratte. Cinq ans plus tard, la justice condamnait 17 militants, dont 6 responsables syndicaux, pour ces événements. La FGTB a fait appel de ces condamnations. Nous contestons les faits mais surtout le jugement. Il s’agit d’une attaque grave contre le droit de grève et les libertés syndicales.

Votre magazine Syndicats, bientôt en ligne !

Le magazine de la FGTB se modernise. Un nouveau site et une nouvelle application mobile verront le jour dès le 24 septembre. Grâce à des mises à jour régulières et l'envoi de newsletters, vous serez en permanence au fait de l'actualité sociale et syndicale sur des sujets qui vous concernent.

Communiqués de presse

Décisions du Gouvernement sur le budget 2022 : premières réactions de la FGTB

Le manque d’ambition dans la recherche de recettes fiscales et d’une équité fiscale se fait sentir. D’autant plus que les services publics sont durement touchés par cet exercice budgétaire. C’est une occasion manquée d’organiser une répartition plus juste des richesses. La FGTB ne tolérera aucun recul pour les travailleurs et travailleuses, tant en termes de droits sociaux collectifs, que de bien-être au travail ou en termes de revenus.

Le gouvernement cherche 2 milliards pour boucler le budget. Alors... soyons de bons comptes !

Ironie de l’agenda, le conclave budgétaire se déroule au moment où éclate un énième scandale de fraude fiscale, les Pandora papers. Selon le Premier ministre De Croo, le gouvernement belge cherche 2 milliards d’euros pour équilibrer son budget. Il évoque des mesures d’économie (encore !) sur les services publics… Dans le même temps, l’opinion publique apprend qu’une caste de fraudeurs en col blanc escroque – il n’y a pas d’autres mots – l’État.