Santé et sécurité

Accord de gouvernement Alexander Ier

Suite à la formation du nouveau gouvernement exécutif, la FGTB a analysé en profondeur l'accord de gouvernement. S'il y a des points positifs à souligner, nous avons également relevé des éléments négatifs qui n'augurent rien de bon. En plus de ce constat en demi-teinte, la FGTB remarque que certains sujets restent flous et manquent d'ambition pour un vrai virage à gauche.

Quand AB InBev méprise son personnel… et le droit de grève !

La multinationale InBev ne recule devant rien pour tenter de casser le mouvement de grève des travailleurs et travailleuses de Jupille qui réclament simplement le droit de travailler en toute sécurité ! La FGTB soutient pleinement leur combat et condamne fermement les graves atteintes au droit de grève dont se rend coupable InBev.

Appel urgent des partenaires sociaux pour une coordination plus fluide des différentes mesures contre le COVID 19

Appel urgent des partenaires sociaux au sein du Conseil Supérieur pour la Prévention et la Protection au travail pour une coordination plus fluide des différentes mesures de lutte contre le virus SARS-CoV-2.

Travailler quand il fait chaud (ou pas)

Réchauffement climatique oblige, les épisodes de canicule se multiplient. Travailler quand il fait chaud n’est plus rare dans nos contrées nordiques. Mais notre thermomètre domestique, qu’il soit à mercure ou électronique, n’est pas le même que celui qui mesure la température supportable pour les travailleurs.

Le bien-être toujours 5ème roue de la charrette

Dans les secteurs cruciaux et services essentiels, la distance physique a dû être assurée uniquement dans la mesure du possible, les moyens de protection - tels que les masques - n’étant pas disponibles. Ou pas pour tous. Ou pas fiables. Les travailleurs de ces secteurs ont dû mettre leur santé et leur sécurité en danger.

Coronavirus |La CES se mobilise.

La CES s’est réjouie des mesures déjà prises tant au niveau européen qu’aux niveaux nationaux. Cependant, elle plaide auprès des autorités pour une meilleure coordination afin de mieux soutenir les économies européennes. Cette crise ne doit pas devenir un fardeau pour les travailleurs.

Première étape importante : les jeunes mères se reposeront-elles enfin?

Une décision importante a été prise aujourd’hui. Les interlocuteurs sociaux, au sein du Conseil National du Travail, ont unanimement soutenu l’abolition d’une mesure discriminatoire à l’égard des femmes enceintes.

Accordez aux mamans le repos dont elles ont besoin !

Dans notre pays, si vous tombez malade dans les six semaines qui précèdent la date escomptée de l’accouchement, vous en subissez les conséquences par la suite. Ces jours sont en effet automatiquement convertis en repos de maternité. Le nombre de jours de maladie est ainsi déduit des quinze semaines de repos auxquelles les femmes ont droit en Belgique.

Une meilleure réglementation du chômage (retraités) frontaliers

Les Belges qui ont travaillé à l'étranger pour la majeure partie de leur carrière, en cas de maladie ou de chômage, couraient le risque de perdre leur revenu pendant deux ans au maximum. Cela change maintenant.

2014-2018 : 4 ans de gouvernement Michel, 4 ans de recul social

Depuis octobre 2014 et la mise en place du gouvernement des droites MR-NVA-CD&V-VLD, les droits sociaux ont fait un bond en arrière de plusieurs décennies.