Tous les thèmes

Communiqués de presse

Pas de marge salariale sans avancée sur le salaire minimum

Le Comité fédéral de la FGTB, réuni hier en visioconférence, a fait le point sur l’état des lieux de la négociation au sein du G10, afin de préparer les réunions qui y sont programmées d’ici début juin.

Impossible de continuer à négocier avec une norme impérative de 0,4%

La FGTB, la CSC, la CGSLB ont toujours souhaité aboutir à un accord interprofessionnel notamment parce que celui-ci fait progresser les conditions de travail de près de 4 millions de salarié.e.s. Si l’AIP ne bénéficie qu’à une élite d’entreprises, il devient la négation d’un accord de solidarité envers les secteurs et les entreprises les plus faibles…

Les syndicats distribuent un million d’exemplaires de la Gazette des salaires et appellent à une journée d’actions et de grève le 29 mars.

La FGTB et la CSC appellent à une large journée d’actions assortie de grèves dans diverses entreprises et organisations du secteur privé ce 29 mars et rappellent les points qu’ils souhaitent mettre à l’ordre du jour de la concertation sociale. Parce que ces éléments sont prioritaires pour le monde du travail : une marge indicative pour l’augmentation des salaires ; une augmentation sensible du salaire minimum et des bas salaires ; des accords pour améliorer les carrières professionnelles et les fins de carrière ; la modification de la loi injuste sur la norme salariale de 2017.

Actualités

La loi sur la marge salariale écrase nos salaires \\ Concentration militante le 13 juillet

La FGTB n’acceptera plus d’entrer dans le carcan imposé par la loi sur la marge salariale (dite loi de 1996) telle qu’elle existe aujourd’hui. Une concentration est prévue ce 13 juillet à 11h à la Gare de Bruxelles-Central.

AIP : Proposition du gouvernement. Ceci n’est pas un accord !

La FGTB réserve un accueil glacial au texte « proposition de médiation » sur l’accord interprofessionnel. Nos militantes et militants se sont mobilisés durant des mois pour obtenir des avancées précises et bien connues du gouvernement… mais totalement absentes du texte.

Les centrales syndicales avertissent le gouvernement : les travailleurs méritent mieux qu’une augmentation de 0,4% !

Le 1er mai, le Président de la FGTB a déclaré que « des grèves dans les secteurs étaient tout à fait envisageables ». Aujourd’hui, les centrales syndicales de la FGTB et de la CSC adressent une lettre ouverte au Gouvernement pour confirmer que des mobilisations dans les secteurs auront lieu si nous ne retrouvons pas une réelle capacité de négocier une hausse des salaires, au-delà des 0, 4%.

AIP \\ Sans solidarité, aucun accord interprofessionnel n'est possible

La FGTB veut améliorer les conditions de travail de 4 millions de personnes par un accord (AIP) qui encadre les salaires, le salaire minimum, les fins de carrière. Nous voulons que les travailleurs et travailleuses, qui portent l’économie à bout de bras, aient leur part. Mais nous nous heurtons à l’attitude des organisations patronales.

Le 29 mars, grève interprofessionnelle, restez chez vous !

La FGTB et la CSC appellent à une grève nationale ce lundi 29 mars pour revendiquer une augmentation des salaires, de meilleures conditions de travail et de meilleures fins de carrière. Nous envoyons un signal fort aux employeurs afin qu'ils renégocient un AIP digne de ce nom. Faire la grève et rester chez soi est la meilleure façon de se protéger et de protéger les autres contre le coronavirus.

Grève interprofessionnelle le 29 mars

La FGTB appelle donc à une journée d’actions et de grève au niveau interprofessionnel, ce 29 mars. Nos revendications : un accord salarial digne de ce nom et la modification de la loi sur la norme salariale.

AIP | Et si on s'occupait des dividendes?

Le banc patronal se sert de la crise Covid pour dire que la plupart des entreprises se trouvent dans une situation financière difficile et qu’il est impossible d’augmenter les salaires au-delà de 0,4%. Certaines ont pourtant parfois distribuer plus de dividendes que les bénéfices réalisés sur l’année !

AIP | Nouvelle journée d'actions en front commun ce 25 février

Les négociations pour un nouvel accord interprofessionnel sont dans l’impasse. Le carcan de 0,4% imposé par les employeurs rend toute négociation salariale impossible ! Pour les syndicats, c’est inacceptable. Les travailleuses et travailleurs méritent un accord équilibré. C’est pourquoi, le front commun syndical organise une nouvelle journée de mobilisation nationale ce 25 février.

AIP : Vers un fonds de solidarité pour les salaires minimums (vidéo)

Dans le cadre des négociations AIP 2021-2022, la FGTB propose la création d’un fonds de solidarité pour les salaires minimums.

C'est quoi l'AIP ? (Vidéo)

C’est quoi l’AIP ? Pourquoi les syndicats refusent la marge salariale de 0,4% ? Que veut la FGTB ? Réponses en video.