Tous les thèmes

Actualités

Régularisation des personnes sans-papiers : le gouvernement ne peut plus fermer les yeux

Face à l’urgence de la situation, la société civile et les syndicats s’unissent pour montrer leur soutien en faveur du combat des sans-papiers et redire l’impérieuse nécessité d’obtenir des critères clairs et permanents de régularisation.

Motion de la FGTB en réaction à l'escalade de la violence en Palestine

Depuis plusieurs jours, nous assistons à une escalade des tensions israélo-palestiniennes. La FGTB condamne fermement ces violences. Elle réitère sa solidarité avec le peuple et les travailleurs palestiniens, victimes d’une politique de répression, de persécution et d’apartheid depuis de nombreuses années et avec tous ceux et celles qui œuvrent pour la paix. Enfin, elle appelle le gouvernement israélien à respecter le droit international et les droits humains.

Droits des personnes âgées : lettre ouverte à Madame Wilmès

Le 12 mars 2020 a été votée à la chambre une résolution pour une Convention internationale visant à lutter contre la discrimination des personnes âgées. Nous avons appris récemment que nos responsables politiques ont choisi de ne pas se conformer à cette résolution pour le moment… La FGTB et d’autres organisations de la société civile ont adressé une lettre ouverte à la Ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, à ce sujet.

Communiqués de presse

Situation des sans-papiers : pour un sursaut d’humanité des politiques !

Ce mercredi 30 juin à 11h, nous déposerons symboliquement les 28.000 pétitions à Sammy Mahdi, secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration. Nous insisterons pour que le Gouvernement Vivaldi mette en œuvre les propositions qui sont sur la table du Parlement: des critères clairs et permanents de régularisation avec la création d’une commission indépendante.

Régulariser les personnes en séjour illégal ou précaire: une urgence politique!

La FGTB demande une régularisation selon des critères clairs et la mise en place d’une commission indépendante de traitement des demandes. Elle s’oppose à toute criminalisation du séjour illégal et de la solidarité.