Tous les thèmes

Actualités

15 semaines de repos maternité en cas de maladie ou de chômage

Depuis le 1er mars, toutes les mères – qu’elles soient malades, sans emploi temporaire ou obligées de se retirer du travail - ont droit à 1 semaine de repos de maternité avant l'accouchement et 14 semaines après l'accouchement. Jusqu’à présent, les futures mères qui tombaient malades perdaient ces jours de congé en nombre équivalent à celui de leur arrêt maladie.

Accordez aux pères le droit de passer plus de temps avec leur nouveau-né

Notre pays prévoit 10 jours de congé pour les jeunes pères (ou coparents). Le régime existant est dépassé. L’arrivée d’un nouveau-né, c’est un bouleversement. Pour les deux parents. Car le deuxième parent à lui aussi sa place. Nous plaidons pour que le deuxième parent obtienne lui aussi, dans tous les cas, 10 jours pour être présent. Outre une partie obligatoire sans perte de revenu, nous voulons une extension et également la possibilité d’être présent avant l’accouchement déjà. « Le régime actuel est trop limité, voire carrément dépassé ».

Accordez aux mamans le repos dont elles ont besoin !

Dans notre pays, si vous tombez malade dans les six semaines qui précèdent la date escomptée de l’accouchement, vous en subissez les conséquences par la suite. Ces jours sont en effet automatiquement convertis en repos de maternité. Le nombre de jours de maladie est ainsi déduit des quinze semaines de repos auxquelles les femmes ont droit en Belgique.

Communiqués de presse

La FGTB s’insurge contre la contre-attaque libérale/patronale !

Depuis hier, la droite politique et le monde patronal organisent une véritable offensive médiatico-politique. Réduction des cotisations sociales, taxshift bis, diminution d’impôts, nouvelle vague de flexibilisation du travail, facilitation des licenciements, guéguerres politiciennes …