Retour

AIP : en avant !

AIP : en avant !

Tous les deux ans, bancs syndical et patronal mènent des négociations afin de conclure un accord interprofessionnel (AIP). Cet accord a pour objectif de faire évoluer les salaires et les conditions de travail pour environ 3 millions de travailleurs et de travailleuses.

Cette année 2020 aura été une année difficile pour de nombreux secteurs. Mais pas pour tous! Malgré la crise, malgré le coronavirus, les travailleurs et travailleuses ont démontré le rôle essentiel qu’ils et elles jouent dans le fonctionnement de l’économie. C’est pourquoi, dans ces négociations, nous voulons faire jouer la solidarité en faveur des bas salaires et des secteurs les plus affaiblis. Et, dans un deuxième temps, nous voulons négocier librement dans les secteurs et les entreprises.

Nos priorités à l’attention des employeurs :

  • Une réelle marge de négociation pour augmenter les salaires bruts ;
  • Une avancée significative vers un salaire minimum de 14€ brut/heure (2300€ brut/ mois) ;
  • Une amélioration des régimes de fin de carrière.

Nos priorités à l’attention du gouvernement :

  • Un assouplissement de la loi sur la marge salariale ;
  • Un cadre légal plus attractif pour négocier les réductions collectives du temps de travail.

L’AIP est un outil de solidarité important. Nous voulons croire que le banc patronal jouera le jeu de la négociation. La FGTB veut un accord. Mais il aura un prix : le respect des travailleuses et travailleurs.