Fiscalité

Comment les eurodéputés belges ont-ils voté sur la politique fiscale?

VoteWatch a publié un rapport sur la manière dont les députés européens belges votent sur les questions de justice fiscale.

Un impôt sur la fortune ? Pour la FGTB il est temps que les choses changent !

Le Capital se met à trembler. La FGTB, la gauche et de plus en plus d’associations de terrain exigent la mise en place d’un impôt sur la fortune.

Les warrants : des cadeaux pour quelques-uns, financés par tous !

Les wa- quoi !?! Les warrants ? Jamais entendu ? C’est normal. Très peu de gens en profitent, mais beaucoup en paient le prix. Il s’agit en fait d’un « bonus » octroyé par les employeurs.

1 euro = 1 euro, ou la globalisation des revenus

Aujourd’hui, il existe une inégalité criante en Belgique. Tous les Belges ne sont pas égaux devant l’impôt. Selon leurs sources de revenus, l’imposition peut varier de 50% à 0% ! Qui sont mis le plus à contribution ? Les travailleurs. Qui échappent à la solidarité ? Les actionnaires et les grosses fortunes. C’est pourquoi il est temps de globaliser les revenus !

Stop ou encore avec le gouvernement des droites ?

Le 26 mai, les électeurs devront choisir : poursuivre une politique de droite, ou opter pour le changement avec un projet de société solidaire diamétralement opposé. Pour décider, ils pourront se baser sur les programmes de chaque parti et sur le bilan des partis qui ont gouverné le pays pendant 4 ans.

2014-2018 : 4 ans de gouvernement Michel, 4 ans de recul social

Depuis octobre 2014 et la mise en place du gouvernement des droites MR-NVA-CD&V-VLD, les droits sociaux ont fait un bond en arrière de plusieurs décennies.

Fiscalité juste : Il est grand temps que chacun paie sa part à la Belgique

Ce n’est pas un hasard si les nantis échappent systématiquement à leurs obligations et refusent de payer leur cotisation. Le gouvernement néolibéral de droite laisse faire, voire encourage, ce comportement de fuite.

Fiscalité juste : « Le gouvernement excelle dans les impôts inutiles »

Interview avec Mehdi Koocheki, conseiller au service d'études de la FGTB : "Il y a aussi une idéologie parmi les partis majoritaires actuels selon laquelle les grandes fortunes et les entreprises doivent être choyés pour ne pas nuire à l'économie. Cela crée une culture du laisser-faire en ce qui concerne l’évasion fiscale, et parfois même une sorte d’habitude, après les énièmes Panama Papers ou Lux Leaks. Ces régimes de faveur mènent à la colère du reste de la population et, à long terme, menacent de miner la croyance en notre démocratie."

La réforme du droit des sociétés récompense les entrepreneurs imprudents

Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) finalise sa réforme du droit des sociétés. Selon ses propres dires, le ministre souhaite , avec cette réforme, faire de la Belgique le « Delaware de l’Europe ». La FGTB craint que le droit des sociétés réformé ne donne trop de pouvoir aux « insiders » au détriment des tiers intéressés, comme les clients, les fournisseurs et les travailleurs.

Pour une fiscalité juste ! Des actions dans votre région du 4 au 20 décembre

Durant la semaine du 4 au 20 décembre, la FGTB se mobilise afin de réclamer une justice fiscale et une réelle lutte contre les paradis fiscaux.