Budget et deal pour l'emploi: ces ministres achètent leur repos estival, au détriment de centaines de milliers de demandeurs d'emploi

À force de tours d'adresse, les ministres sont quand même arrivés à un accord avant de partir en vacances. C’est le résultat des fameuses discussions au sein du gouvernement Michel. En attendant les textes, la FGTB souhaite déjà livrer une première réaction sur certains volets de ce « deal pour l’emploi » et sur le budget. Conclusion : c'est un accord d’occasions manquées.

Poursuite pénale pour action syndicale ? De quoi parle-t-on ?

Il est inacceptable qu’un syndicaliste qui exerce ses droits à la liberté d’expression, à l’action collective et à la grève (y compris le droit d’organiser des piquets de grève), et fait usage de ses droits fondamentaux, soit poursuivi au pénal. Pour la FGTB, le droit d’entreprendre des actions est fondamental et nécessaire. Cela ne vaut pas uniquement pour les actions syndicales, mais aussi pour les mouvements de protestation qui résultent de l’insatisfaction à l’égard des mesures politiques.

Poursuite pénale pour action syndicale ? Quels sont nos arguments ?

Le 29 juin 2018, le tribunal correctionnel d'Anvers a déclaré le président de la FGTB d’Anvers coupable d’"entrave méchante à la circulation", suite à l’action syndicale nationale qui s’est déroulée le 24 juin 2016 près du port d'Anvers. Pour la FGTB, cette condamnation est inacceptable. Quels sont nos arguments ?

Dégressivité des allocations de chômage ? Mauvaise idée !

Le ministre de l’Emploi Kris Peeters sape la concertation sociale et souhaite maintenant imposer une « dégressivité accélérée» des allocations de chômage afin de combler les métiers en pénurie.

Budget 2019 | La FGTB prévient : “Les travailleurs ne seront pas les cochons payeurs!”

Après plusieurs semaines d’attente et de palabres durant lesquelles de nombreux chiffres ont été évoqués (le bureau du plan, le conseil supérieur des finances,…), voici des nouveaux chiffres du Comité de monitoring qui préconise un effort budgétaire situé entre 2,66 et 5 milliards d’€ que le Gouvernement devra trouver pour boucler son budget 2019.