Mémorandum de la FGTB : « Ensemble, pour la justice sociale »

À l’occasion de la journée internationale de la justice sociale de ce 20 février, la FGTB a présenté son mémorandum. Face à l’augmentation de la précarité, de la pauvreté et des inégalités, la FGTB avance une série de projets et de propositions concrètes et novatrices.

Le droit de grève : pour la sauvegarde des intérêts des travailleurs

La protection et la sauvegarde des intérêts des travailleurs est au cœur du combat syndical. Dans les entreprises, au sein des organes de concertation ou quand c’est nécessaire dans la rue, la FGTB a depuis toujours comme mission essentielle de veiller à la défense des travailleurs.

Le Président de la FGTB ne marque pas son accord sur le rapport de la Banque nationale de Belgique

Robert Vertenueil, Président de la FGTB et à ce titre membre du Conseil de Régence de la Banque nationale de Belgique, n’a pas souscrit au rapport de la BNB dans son intégralité.

Des propositions pour lutter contre le burnout parental

Être parent et travailler ne devrait pas constituer une difficulté. Or, aujourd’hui, de nombreux parents travailleurs ne parviennent plus à concilier vie privée et vie professionnelle. Selon l’enquête de la Ligue des familles, ils sont près de 8 sur 10 à éprouver des difficultés pour concilier travail et vie de famille. Pire, 1 parent sur 4 se dit au bord de l’épuisement (on parle de burnout parental). La demande la plus exprimée par les parents est une réduction collective du temps de travail. La Ligue des familles propose également un congé de conciliation.

Mémorandum de la FEB : un projet rétrograde et socialement injuste

Sous un slogan ultralibéral (Less is more), la FEB continue de vouloir diminuer la protection sociale et la qualité des conditions d’emploi et de rémunération des travailleurs tout en augmentant les dividendes des actionnaires et le profit des grosses entreprises.