La FGTB ne souscrit pas au rapport de la BNB

Rudy De Leeuw, président de la FGTB et, en cette qualité, régent auprès de la Banque Nationale de Belgique, n’a pas souscrit au rapport de la BNB. Même si la BNB a - il est vrai - tenu compte d’une partie des points d’attention syndicaux, nous ne pouvons pas souscrire au rapport dans son intégralité, en raison des passages soutenant explicitement la politique gouvernementale.

La Loi Renault a 20 ans : une révision responsable s’impose !

À l’occasion du 20ème anniversaire de la loi Renault, la FGTB insiste sur la nécessité d’une révision approfondie de celle-ci dans l’intérêt des travailleurs de demain.

Les accords obtenus au CNT s’attèlent à la problématique de la discrimination et de la pauvreté

Aujourd’hui, lundi 29 janvier, les interlocuteurs sociaux réunis au sein du CNT ont rendu un avis sur l’affectation du budget résiduel d’1,6 million pour la liaison au bien-être. L’accord obtenu est un signal positif : l’ensemble des partenaires souhaitent s’atteler à la lutte contre les discriminations et la pauvreté. La balle est maintenant dans le camp du gouvernement qui doit mettre en œuvre le plus rapidement possible les accords obtenus entre employeurs et travailleurs.

Pas 350.012 mais bien 511.085 chômeurs en décembre 2017

Comme de coutume, tous les mois, l’ONEM annonce haut et fort que le nombre de chômeurs a diminué. La FGTB souligne toutefois que l’ONEM se limite aux chômeurs bénéficiaires d’allocations. Parallèlement, il y a aussi un grand groupe de chômeurs demandeurs d’emploi qui n’ont pas droit aux allocations et qui ne sont donc pas pris en compte par l’ONEM. Enfin, il y a aussi des travailleurs qui sont des temps partiels involontaires et qui gagnent moins qu’une allocation.

La FGTB et la CSC condamnent le projet de loi sur les visites domiciliaires

Aujourd’hui, la FGTB et la CSC ne peuvent passer sous silence la réaction du gouvernement, qui se voyant empêché par les citoyens d’organiser les rafles, a décidé de déplacer son action et d’arrêter le soir même 17 sans-papiers, sous prétexte de se battre contre les passeurs qui influencent les migrants sans papiers. La FGTB et la CSC dénoncent cette politique de criminalisation systématique des migrants.

La marge salariale liquidée à la suite du chipotage dans la nouvelle loi salariale

Ce que les syndicats craignaient lors de l’imposition de la loi salariale en 2017 est maintenant confirmé.

Les organisations syndicales ont remis leur rapport dans le cadre des discussions sur l’avenir des pensions

Il est nécessaire de maintenir la pension légale dans le cadre de la répartition avec maintien de son mode de présentation et de sa cohérence à l’inverse de ce que fait le gouvernement actuel qui promeut davantage une responsabilité individuelle.

Fact-checking : La FGTB ne désinforme pas !

La FGTB tient à rétablir la vérité et à faire le point sur les réformes odieuses et socialement injustes que le Gouvernement a récemment adopté et qu’il compte encore faire passer en force en 2018.